Voyage | Les lieux touristiques incontournables de Séville !

Je viens de vivre 5 mois à Séville grâce au programme Erasmus : une expérience merveilleuse ! Séville est une ville magnifique, débordante de vie, porteuse de joie et chargée d’histoire. Cinq mois à découvrir une culture, apprendre à connaître les gens, les mentalités, les habitudes. Se rendre dans les lieux incontournables mais aussi chercher des endroits plus cachés et insolites. Cinq mois c’est long et en même temps si court !

À travers une série d’articles, je souhaite partager mes découvertes, mes bon plans et les anectodes que j’ai pu récolter au fil de mon séjour dans la capitale Andalouse. Je commence donc avec un article sur les lieux touristiques à ne pas rater ! Séville recèle nombre de monuments et lieux historiques, voici une liste des principaux à visiter si vous êtes dans la ville pour quelques jours seulement.

El Real Alcazar 

azuleros real alcazarRéservez votre place un jour avant pour les jardins du Real Alcazar et vous couperez une file d’au moins 30 minutes. C’est le premier moment exaltant avant de découvrir les merveilles des jardins. Je vous conseille de prévoir entre 2 et 3 heures pour visiter tranquillement le site, il y a beaucoup de choses à voir. Plafonds étoilés, mosaïques colorées, patios verdoyants, bas-reliefs muraux, dentelures de pierres, arquades mauresques, bains souterrains… Cascade, labyrinthe, orangers et palmiers envahissent les jardins tandis que de nombreux paons complètent le décors.

façade entrée real alcazar

bas reliefs real alcazar

plafond real alcazar

La Cathédrale 

GiraldaPlus grand temple de style gothique au monde, la cathédrale de Séville fait la fierté des habitants ! Et on comprend pourquoi en se retrouvant devant, cette église majestueuse impressionne tant par son envergure que par sa beauté et l’histoire qu’elle raconte par son architecture unique. En effet, le monument était à l’origine une mosquée construite à l’époque almohade qui a subit une transformation lorsque les chrétiens ont reconquis la ville au XIIIè siècle. Le minaret a été converti en clocher, il offre une vue panoramique de la ville. Pour arriver à son sommet vous emprunterez d’ailleurs une rampe et non pas des escaliers : le muezzin qui appelait à la prière 5 fois par jours aurait été embêté de gravir successivement la tour. Une rampe a donc été construite afin de permettre à un âne de monter ! Mais le détail le plus ingénieux reste l’inclinaison de la rampe : la pente est abrupte au début car l’animal est encore fort puis l’inclinaison se fait de plus en plus douce à mesure que l’âne se fatigue !
Dans sa mutation en clocher, la tour de la cathédrale s’est vu surmontée du « Giraldillo ». La « Giralda » qui signifie girouette en espagnol est la représentation en bronze de 4m d’une femme enceinte brandissant fièrement une lance et un épi de blé symbole de foi, de puissance et de prospérité au sein de la ville. La Giralda devait envoyer un message très fort aux potentiels attaquants de la ville : « Ne vous y risquez pas, nous sommes plus forts ».
La cathédrale abrite également le mausolée de Christophe Colomb.

vue de Séville depuis la Giralda

patio des orangers cathédrale séville

voûte cathédrale séville

Voûte de la nef centrale s’élevant à 42m de hauteur

Archives générales des Indes

Le bâtiment est intéressant à visiter car l’intérieur est assez impressionant (escaliers et sol de marbre, immenses bibliothèques, petit patio) et des explications sont données sur la découverte des Indes et la richesse de la ville qui s’en suivi. Cependant le lieu perd un peu de sa prestance puisque vous ne verrez aucun livre dans les bibliothèques, de simples cartons simulent maladroitement la multitude d’ouvrages qui devaient autrefois tapisser les hauts murs.

Santa Cruz  

patio dans les rues de Santa CruzIci on ne parle pas de monument à proprement dit mais des ruelles de Santa Cruz, petit quartier du centre historique, autrefois le quartier juif. Ce petit labyrinthe de rues sans trottoir (au passage d’une voiture, les piétons se nichent dans les encadrements de portes des maisons bordantes) saura vous enchanter par le patrimoine culturel qu’il recèle.

 

 

 

La Torre del Oro 

Aujourd’hui le musée maritime, la Torre del Oro a d’abord fait partie de la fortification de la ville et permettait de surveiller le fleuve. Plus tard, lorsque Séville a tiré avantage de sa position portuaire vers la route des Amériques, une taxe était prélevée à chaque navire empruntant le Guadalquivir et les métaux précieux rapportés des expéditions étaient entreposés dans la tour.

Torre del Oro

Le parc María Luisa 

Au centre de la ville, ce parc de 38 hectares était à l’origine le jardin du Palais San Telmo. On y rencontre de nombreuses fontaines, étendues d’eaux et monuments historiques. Rien de plus agréable de s’y promener par de chaudes journées sévillanes tant que par un « terrible hivers » andalous !

Plaza de España  

Construite pour l’Exposition universelle de 1929, la Plaza de España est un gigantesque demi-cercle ouvert sur le parc María Luisa en direction du fleuve dans le but d’accueillir les visiteurs qui devaient venir du Gadalquivir. 48 alcoves ornées de céramiques peintes symbolisent les différentes provinces d’Espagne tandis qu’une grande fontaine en son centre et que des canaux en demi-cercle en font une place incroyablement jolie.

Alcôves Plaza de España

Plaza de España

Hotel Alfonso XIII 

Hotel le plus cher de la ville, vous pouvez rentrer sans soucis pour jeter un œil à l’intérieur, c’est très joli. Vous pouvez aussi y déguster un modeste brunch à 50€/pers soit l’équivalent de 12 petits déjeuners de « churros con chocolate » accompagné d’un verre de jus d’orange fraichement pressé au café de La Esperenza (meilleur endroit pour déguster des churros à Séville).

El puente Isabel II ou pont de Triana 

Le pont de Triana offre un superbe panorama sur le Guadalquivir encadré à l’est par le centre historique avec la Torre del Oro, la promenade du bord de fleuve, la Giralda un peu plus loin et à l’ouest par la célèbre calle Betis avec ces joyeuses lignes orangés et ces maisons colorées.

Pont de triana et calle Betis

El Metropol Parasol ou Las Setas (= champignons) 

structure metropol parasol 2Plus grande structure de bois du monde, El Metropol Parasol fourni un espace ombragé très apprécié durant les périodes chaudes mais vous offre également une belle vue sur Seville. Que vous montiez en journée, au coucher du soleil ou à la nuit tombée vous ne serez pas déçus. L’édifice récemment construit est cependant très critiqué par les locaux. Son allure unique et ses formes organiques m’ont personnellement beaucoup plu.

Las Setas

metropol parasol

Julie

N’hésitez pas à nous donner votre avis si vous avez visité ces lieux !

6 Comments

  1. Youpi ! Séville est vraiment jolie, j’avais adoré ! Très jolies photos d’ailleurs
    Parles nous aussi de tes bons plans flamenco 😉
    des bisous

    • Mitja et Julie

      7 février 2016 at 16:10

      Oui c’est une ville magnifique ! Les bons plans flamenco, bars, restau et évènements arrivent dans les prochains articles 😉 !
      Gros bisous !

  2. Woaw ! Superbes tes photos ça donne vraiment envie d’aller y faire un tour 🙂

  3. Je n’ai jamais été à Séville mais ton article donne très envie de visiter cette ville ! Tes photos sont magnifiques et commentaires sont très pertinents ! J’espère sincèrement pouvoir visiter la ville un jour.
    Ca serait aussi très intéressant que tu nous parles de ton expérience Erasmus !

    • Mitja et Julie

      19 février 2016 at 19:45

      Merci beaucoup ! Ce n’était pas prévu mais tu as raison je devrais écrire quelque chose sur Erasmus. Je m’y mets alors 😀

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

© 2017 We Travel You Eat

Theme by Anders NorenUp ↑