Alameda de Hercules

Si je ne vivais pas à Triana, c’est à la Alameda que j’aimerais être ! Cette place très animée regorge de bons restaurants, de bars mignons et de lieux alernatifs. Les soirs d’été les jeunes s’y retrouvent en groupes pour passer du temps ensemble, boire, jouer de la musique, chanter et danser. Les enfants se jettent dans les fontaines et des chiens courrent partout.

Kiosko de los Leones

– 21 Alameda de Hercules –

Au centre de la place « Alameda de Hercules » se trouve un petit café-restaurant qui propose entre autres, un tapas de raviolis aux courgettes et parmesan et des croquetas faîtes maison, à tenter si vous passer dans le coin. Les serveurs sont adorables.

La Bicicleteria (underground)

– 36 calle Feria –

bicicleteria

La bicicleteria n’est pas un bar à proprement dit car son statut relève plutôt de lieu associatif, mais en réalité c’est bel et bien un bar, un bar caché ! En effet, rien ne laisserait à penser que derrière cette étrange fresque de carnard décapité, un petit monde secret boit des verres et fume à foison! Il faut sonner à la porte pour entrer. Et la première règle à connaître est la suivante : ce qui se passe à la bicicleteria reste à la bicicleteria. Des petits concerts sont parfois donnés et des micro-théâtres organisés. Par contre ne vous laisser pas prendre, le lieu est fermé les vendredis et samedis.

Garrapateria Azotea

– 48 calle Castellar –

logo garrapateria

La garrapateria est un rooftop où vivent des étudiants. Ils y organisent des évènements type concerts, barbecues, ventes de vêtements… L’atmosphère y est très détendue, c’est l’occasion de rencontrer des gens d’endroits différents mais surtout une majorité de locaux qui partagent du bon temps sous le soleil de Séville. J’adoooooore cet endroit !

La Garrapateria

Mercado Provenzal

 – 94 Alameda de Hércules –

Profitez de la bière la moins chère de Séville (0,40 € seulement !) au « Mercado Provencal ». Et pusique les bières à Séville ne sont pas ce qu’il y a de plus lourd (pour ne pas dire de l’eau), on prend plaisir à en boire à la chaîne sans regarder anxieusement son porte-monnaie.

Arte y Sabor

 85 Alameda de Hércules –

Arte y Sabor : riz au lait, noix de coco, canelle

Mon bar à tapas préféré de Séville ! Comme d’habitude les prix sont très bas (je continue à m’en émerveiller après 5 mois dans la ville) et la cuisine est délicieuse ! Ne manquez pas les paupiettes accompagnées de poivrons cuisinés (plat sucré-salé) ou les joues de porc à la vodka (« carrillada ibérica con patatas y cebolla al vodka caramelo » la viande est ultra fondante!) ou bien encore les boulettes de riz au lait recouvertes de copeaux de coco pour le dessert.

Bar Antojo

– 44 calle Calatrava –

Bar Antojo Sevilla

Délicieux bar à tapas !!! Je vous conseille le « rissoto de calabacín y trufa » (risotto courgettes-truffe), le « carbón de bacalao » ou le « toro con suave crema de patata » : une tuerie ! Les potions sont très très généreuses, avec deux tapas on est vraiment rassasié.

Munich Club

– 21 calle Relator –

Munich

Boîte de nuit où vous pourrez écouter autre chose que les musiques commerciales du moment ou les reggaeton qui tournent partout ailleurs. Ambiance très sympa. Par contre la salle est complètement enfumée, les personnes qui y sont sensibles s’abstenir !


Macarena 

Sala X

– 7 calle José Díaz –

sala X

Salle de concert qui se transforme parfois en boîte de nuit. Environ une fois par mois, une soirée Électro-Balkan est organisée, vous y trouverez un public intéressant pour une folle nuit aux rythmes d’Europe du Sud-Est.

De l’autre côté du fleuve, en face du quartier de la Macarena, vous pourrez apercevoir des bâtiments imposants, bien plus modernes que la vielle ville. Ces bâtiments on été construits à l’occasion de l’exposition universelle de 1992. Aujourd’hui cette immense espace regroupe des centaines d’entreprises de sciences et technologies.